Une stagiaire anglophone au RIF-SK pour l’été!

Michelle Bruce_image

Depuis le 20 juin 2018, le RIF-SK accueille Michelle Bruce dans le cadre d’un stage linguistique en milieu francophone. Ce programme d’échange est une initiative du Comité des langues officielles des Prairies. Il donne l’occasion aux employés fédéraux de travailler bénévolement dans un organisme à but non lucratif de la communauté de langue officielle en situation minoritaire afin d’améliorer leurs compétences linguistiques. La durée du stage est de trois mois à raison d’une journée par semaine.

Dans ce contexte, le RIF-SK a la chance d’accueillir cette année Michelle Bruce. Michelle est une employée du ministère Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) depuis 2007. En tant que gestionnaire nationale des véhicules, elle a besoin et intérêt de parler les deux langues officielles pour son travail. Elle a acquis sa formation linguistique par l’étude indépendante, à l’université de Regina, et récemment, avec un enseignant privé. Elle espère que cette expérience au sein du RIF-SK l’aidera à améliorer son aisance à l’oral.

En échange, Michelle apporte au RIF-SK des compétences solides acquises au sein du gouvernement pour les appliquer dans le milieu communautaire. À Agriculture Canada, elle est responsable de la gestion des véhicules assignés aux 20 centres de recherche d’AAC, au Canada. Les compétences de Michelle incluent la rédaction de politiques, la gestion de budgets pour l’achat des véhicules automobiles et la gestion de projets pour les véhicules électriques. Elle appuiera donc le RIF-SK dans ses projets, communications et processus internes.

Carol Brouwers du RRLIP

La coordination du RIF-SK travaille de concert avec le Regina Region Local Immigration Partnership (RRLIP), qui est une initiative communautaire locale financée par IRCC. Le RRLIP realise à l’échelle locale un travail qui s’apparente à celui que réalise le RIF-SK, à l’échelle provinciale. L’équipe du RRLIP comprend Carol Brouwers, coordinatrice, Laura Strong, chargée de projets et Deborah Stevens, adjointe administrative.

photo RRLIP-In-Tac project
Carol Brouwers, coordinatrice du RRLIP (à droite) s’adressant à Ronald Labrecque, directeur-adjoint de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), pendant que Brandi Arnold, de Regina Police, répond aux questions relatives à la sécurité en ville. Session In-TAC, 7 février 2018.

La coordination du RIF-SK siege aussi sur le conseil du Regina Region Local Immigration Partnership (RRLIP). Le RIF-SK est ainsi en contact avec les acteurs du secteur de l’immigration anglophone dans la région de Regina. Cela permet d’échanger bonnes pratiques et ressources. Par exemple, le RRLIP a coordonné le projet In-Tac Regina auquel l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) a participé au nom de la communauté francophone, à la demande du RIF-SK. 

Cet atelier en ligne  a permis à une cinquante d’immigrants chinois de suivre une présentation de 30 minutes sur la vie à Regina, puis de poser des questions pendant 30 minutes sur des points aussi variés que les programmes d’ingénieur, la disponibilité des taxi, les rapports avec la police, pour ne citer que ces exemples. Les membres du conseil presents ont pu répondre directement à certaines questions en lien avec leur secteur d’activités. La rétroaction reçue au terme de l’atelier a été très positive:

« Congratulations to you for such a successful workshop on Regina! On behalf of the In-TAC Pre-arrival team, I would like to thank you for your well prepared and well delivered online workshop on Regina. 50 clients from China had attended the workshop and they were very satisfied with the information you presented. They enjoyed the Q and A session. It is a true pleasure to work with you and amazed to learn how technology can play a role in helping us provide quality services to clients thousands of miles away. » (Source: Monthly Update from the RRLIP Project Office, February 2018)